Le Palais Céleste (Heavenly Palace)

Non, il ne s’agit pas là d’un futur hôtel dans l’espace, mais tout simplement de la traduction du nom de la future station spatiale chinoise (Tiangong).

Avant de débuter sa construction, la Chine va d’abord procéder aujourd’hui au lancement d’un premier module, Tiangong-1, qui permettra de pratiquer des amarrages… Faire en sorte que deux vaisseaux se retrouvent en orbite et s’amarrent l’un à l’autre est en effet la base de tout programme spatial.

Trois vaisseaux Shenzhou seront envoyés dés novembre 2011 à la rencontre de ce module en orbite, et les premiers amarrages seront effectués entre ce module Tiangong-1 et un vaisseau Shenzhou vide, avant que les mêmes manœuvres ne soient effectuées avec des taïkonautes (astronautes) à bord.

L’envoi de ce module dans l’espace, dont la mission devrait durer environ deux ans, est donc le véritable premier pas vers la construction de la station spatiale chinoise, qui devrait être terminée d’ici 2020.

Rappelons que la Chine est la troisième nation à avoir envoyé par ses propres moyens des hommes dans l’espace, après les Etats-Unis et la Russie.

- Pour plus d’informations, rendez-vous sur Xinhuanews.

3 thoughts on “Le Palais Céleste (Heavenly Palace)

  1. Pingback: Mon premier lancement d’une fusée chinoise | Anne dans les étoiles

  2. Pingback: C’est dans l’air! | Parmi les étoiles

  3. Pingback: Tests réussis pour la future station spatiale chinoise | Parmi les étoiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>